Le célèbre artiste A. Gueye écroué en prison par la DIC

0
741
Un vaste réseau de trafic de cannabis
Un vaste réseau de trafic de cannabis

Artiste de profession, A. Guèye séjourne à la citadelle du silence pour escroquerie au préjudice de son ami M. Wade. Il a été déféré au parquet par la Division des investigations criminelles (Dic) suite à une plainte de son ami.

Selon des sources de l’AS, A. Guèye a rendu visite à M. Wade pour le convaincre de s’associer avec lui dans le cadre d’un programme de commercialisation d’œuvres d’arts dont les partenaires sont basés au Cameroun. Il dira à Wade qu’il pourra gagner très rapidement un bénéfice de 04,550 millions francs.

Convaincu de la pertinence du projet, M. Wade remet 14,100 millions francs à A. Guèye. Ce dernier lui promet de verser le bénéfice de la vente des objets d’arts dans un court délai. Toutefois, des jours voire des mois passent sans que A. Guèye n’honore son contrat avec son ami Wade. Sommé alors de s’expliquer sur les raisons du retard, le mis en cause déclare être victime d’une escroquerie. Se sentant berné, M. Wade se rend alors à la Dic pour porter plainte contre son ami.

Il réitère devant les enquêteurs être victime d’une escroquerie. Des arguments qui ne vont pas convaincre son ami M. Wade qui maintient sa plainte. Mieux, il exige la réparation du préjudice estimé à 18.650 millions francs Suffisant pour que A. Guèye soi placé en garde à vue par le: hommes du Commissaire Adramé Sarr avant d’être déféri au parquet pour escroquerie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
13 + 15 =