Mamadou Ibra Kane à Macky Sall : «les sénégalais sont fatigués»

0
285
Mamadou Ibra Kane à Macky Sall : «les sénégalais sont fatigués»
Mamadou Ibra Kane à Macky Sall : «les sénégalais sont fatigués»

Mamadou Ibra Kane s’est adressé au président de la République pour le rappeler les souffrances de son peuple. Dans une contribution publiée  ce vendredi, le journaliste envoie un message salé à Macky Sall.«Les sénégalais sont fatigués» dit-il.

Dans sa contribution,MIK s’adressant au chef de l’Etat souligne qu’au moment où le peuple souffle, le chef de l’Etat est dans les airs.

«Comme pour snober son monde, il parle aux sinistrés des inondations avec leur bilan macabre alors qu’il est à des milliers de kilomètres du Sénégal. De ce fait, il est en vacances du pays. Redescendre sur terre et oser regarder la réalité en face. Non pas en faisant la politique de l’autruche, mais en engageant un corps à corps courageux avec les urgences et les priorités. Une descente dans les zones inondées pour être au chevet des familles sinistrées aurait été plus parlante que les beaux discours. L’inertie de la gouvernance actuelle est sidérante. Frustrante. Révoltante même

Le patron de Emédia enfonce le clou dans ses dires. Selon lui, «L’indifférence à l’endroit du peuple est telle que la nomination d’un Premier ministre, qui devait intervenir depuis des mois, est rangée dans des tiroirs poussiéreux. Certes un Premier ministre sera nommé dans les prochains jours. Mais servira-t-il à grand-chose quand, auparavant, le Président a déjà fini de montrer l’inutilité du PM en refusant justement de le désigner depuis bientôt une année, malgré la restauration de la fonction et les déclarations faites urbi et orbi ?» se demande le journaliste qui précise toute fois que le poste de Premier ministre est pourtant inscrit dans la Constitution au même titre que celui de président de la République. P

«Volontairement ou involontairement, le Président Macky Sall s’est évertué, ces dernières années, à faire la promotion de profils qui laissent à désirer quant à leur capacité à gérer un pays. Par ses erreurs et parfois, ses fautes, ces quidams se recrutent désormais à une échelle industrielle dans le champ politique.»

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
21 − 19 =