Macky Sall met en garde Ousmane Sonko : « tu ne peux pas bloquer la capitale »

0
263
Mauvaise gestion de la Covid-19 : Comment Macky a activé ses
Mauvaise gestion de la Covid-19 : Comment Macky a activé ses "lieutenants" pour mettre à genoux Sonko

Le président sénégalais, Macky Sall, a accordé une interview exclusive au journal français L’Express, dans laquelle il a abordé l’actualité politico-judiciaire qui a secoué le pays ces derniers jours.

Macky Sall a mis en garde son principal opposant, Ousmane Sonko, qui a été convoqué au tribunal pour des accusations de viol, contre toute tentative de se soustraire à la loi en instrumentalisant la rue.

Le président sénégalais a déclaré que « dans un État de droit, un leader politique ne peut chercher à se soustraire à la loi en instrumentalisant la rue. Ce qui se passe n’est acceptable dans aucune démocratie. Un individu ne peut pas bloquer la capitale, Dakar, au seul prétexte qu’il est convoqué au tribunal. Si le Sénégal n’était pas une authentique démocratie, croyez-moi, son sort aurait été réglé depuis longtemps ».

Macky Sall a également répondu à une question sur la possibilité d’émeutes comme celles de mars 2021, qui ont fait 14 morts. Il a déclaré qu’il ne pouvait prédire l’avenir, mais a averti que ceux qui cherchent à intimider le pouvoir et bloquer la justice se bercent d’illusions. « Chacun devra assumer ses responsabilités », a-t-il ajouté.

Cette interview intervient alors que les Sénégalais ont commenté sur les réseaux sociaux la balade du président dans les rues de Dakar ce samedi. Macky Sall a ainsi profité de l’occasion pour commenter l’actualité politico-judiciaire et adresser un avertissement à son principal opposant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
26 − 14 =