Deal avec un PM ivoirien, la DIC, les millions et la plainte du ministre Abdoulaye Diallo

0
256
Deal avec un PM ivoirien, la DIC, les millions et la plainte du ministre Abdoulaye Diallo
Deal avec un PM ivoirien, la DIC, les millions et la plainte du ministre Abdoulaye Diallo

Le ministre des finances du Sénégal a échappé à un vaste réseau international d’escroquerie ce week-end. En effet, selon nos confrères du journal enquêtes, des individus qui se faisaient passés  pour émissaires du Premier ministre ivoirien Patrick Achi ont voulu tromper la vigilance du ministre pour lui soutirer de l’argent.

Ce week-end, des individus très futés se sont présentés au ministère des Finances et du Budget, dans le but de gruger Abdoulaye Daouda Diallo et un homme d’affaires portugais présenté comme un banquier. Alors qu’ils pensaient être sur le point de réaliser un magnifique coup, ils ont eu la surprise de leur vie, en voyant au bureau du ministre des éléments de la Division des investigations criminelles (Dic) saisie par l’argentier de l’État. Ce dernier, ayant très vite soupçonné un coup fourré, avait déjà saisi les limiers pour mettre les présumés escrocs hors d’état de nuire.

‘’C’est le ministre Abdoulaye Daouda Diallo qui a saisi la Dic pour annoncer la présence à son bureau de deux individus se faisant passer pour des émissaires du Premier ministre ivoirien Patrick Achi’’, précise notre source.

Le coup, s’il avait réussi, aurait, en effet, marqué l’aboutissement d’un long processus dont le but ultime était de faire décrocher au ‘’banquier’’ portugais une licence pour l’installation d’une banque au Sénégal, moyennant des millions de francs au titre des commissions. Sans révéler comment les présumés escrocs ont fait connaissance avec l’homme d’affaires européen, nos sources ont expliqué comment ils ont utilisé le nom du Premier ministre ivoirien pour réussir leur forfait. ‘’Dès qu’ils ont été informés, les éléments de la Division des investigations criminelles se sont présentés dans les locaux du ministère, plus précisément au bureau du ministre. Ils ont ainsi trouvé sur place un Sénégalais d’origine guinéenne et un Portugais… C’est comme ça que la bande a été démantelée’’.

Entendu, le Portugais a décliné son identité et a informé avoir quitté son pays pour venir faire des affaires à Dakar. Il avait un projet de banque qu’il veut installer au Sénégal, selon ses dires, et avait souhaité, dans ce cadre, rencontrer le ministre sénégalais. ‘’Flairant un bon coup, une connaissance sénégalaise lui a confié être en mesure de lui trouver une audience auprès de l’argentier de l’État du Sénégal, Monsieur Abdoulaye Daouda Diallo. Des propos confirmés par sa connaissance sénégalaise, non sans désigner un certain Kofi comme étant celui grâce à qui l’audience a pu être décrochée’’, informe notre interlocuteur.

Comment Kofi a donc fait pour entrer en contact avec le ministre en vue de décrocher la fameuse audience à son partenaire ?

En fait, avec beaucoup de culot, le bonhomme s’est présenté au ministre sénégalais comme le Premier ministre Patrick Achi lui-même. Pendant un mois environ, il était en contact téléphonique avec Daouda Diallo comme étant le chef du gouvernement ivoirien. Devant les enquêteurs, il a annoncé que pour convaincre le ministre, il a acheté un numéro ivoirien avec lequel il communiquait avec lui.

Selon Kofi, ce mode opératoire a juste été mis en place pour avoir la possibilité de trouver une audience au partenaire, moyennant une commission dont le montant devait être fixé après l’obtention de la licence.

À l’en croire, avant le ministre des Finances et du Budget, il a pu tromper plusieurs autres ministres et a fait gagner des marchés à beaucoup de chefs d’entreprise grâce au même procédé. Ce qui lui a permis d’empocher des dizaines de millions de francs CFA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
14 × 17 =