128e édition du Grand Magal de Touba : 21 morts enregistrés

0
157
128e édition du Grand Magal de Touba : 21 morts enregistrés
128e édition du Grand Magal de Touba : 21 morts enregistrés

Des millions de fidèles ont fait le déplacement dans la ville sainte de Touba pour commémorer le départ en exil du fondateur du Mouridisme. Ainsi, la cité religieuse a vibré dans la ferveur des récitals de Coran, de lecture de Khassaïdes, etc. La seule fausse note à déplorer, c’est le bilan macabre des accidents de la circulation. En effet, 21 morts ont été enregistrés dont deux respectivement par électrocution et des suites d’une maladie.

Le Grand Magal de Touba, comme chaque année, a vécu, hier, dans la ferveur religieuse après que des millions de fidèles, venus de tous les horizons, ont convergé dans la ville sainte pour commémorer le départ en exil du fondateur du Mouridisme, Cheikh Ahmadou Bamba (1853-1927).

Toutes les artères menant vers la grande mosquée de Touba sont noires de monde. Des marées humaines à perte de vue qui rejoignent le lieu de culte au cœur de Touba pour prier, effectuer leur ziar et d’autres actes de dévotion. Cette pérégrination des pèlerins dans la cité religieuse est partout rythmée par les récitals de Coran. Outre ces mélodies divines, les écrits de Khadimou Rassoul (les Khas- saïdes) sont également déclamés partout par des groupes de personnes appartenant à des dahiras. En plus des zikrs entonnés par des Bayfall.

Cependant, dans ce contexte où tous les chemins mènent vers Touba, les routes ont été particulièrement meurtrières. En effet, le décompte macabre a atteint 21 personnes. Sur ces 21 victimes, deux sont mortes respectivement d’une électrocution et des suites d’une maladie. Le reste a péri à la suite d’accidents de la circulation.

Crédit photo- «Mourides image»/ Article repris du journal LES ECHOS avec Dakarleaks

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
21 × 23 =