Moustapha Ndiongue, patron du site Actu221 envoyé en prison pour escroquerie

0
548

Le patron d’Actu 221, Moustapha Ndiongue serait un véritable maître-chanteur et un As dans la pratique de l’escroquerie. Arrêté ce lundi par la division des affaires criminelles, le présumé escroc qui était en garde à vue a été finalement, placé sous mandat de dépôt.

Dans ses œuvres de chantage, Moustapha Ndiongue voulait soutirer injustement, un pactole de près de 100 millions de FCfa à l’homme d’affaires, El Hadji Boubacar Cissé, plus connu sous le nom de Vieux Cissé.

Les maîtres-chanteurs ne cessent d’étonner le monde. Sous plusieurs casquettes, ils cherchent à récolter de l’argent auprès d’honnêtes citoyens, de véritables travailleurs qui gagnent leur vie au travail et dans leurs activités quotidiennes. Le directeur général d’Actu 221 qui ne semblerait être dans ses premières tentatives aurait essayé après plusieurs astuces et stratégies d’intimider sa cible avec des menaces de publications de dossiers compromettants. Dans son approche, il a accusé Vieux Cissé, détenteur d’entreprises de transit d’être un prête-nom d’Oumar Sarr, Ministre des Mines et de la Géologie.

En plus de cela, il a souligné à sa cible qu’il est aussi, propriétaire de plusieurs immeubles à Dakar et ailleurs. Intimidations et menacesAinsi, l’escroc usurpateur de la fonction de journaliste a soutenu à l’opérateur qu’il détient des informations sur lui, des vidéos compromettantes. Et il sait que Vieux Cissé dispose de nids d’argents dans un bâtiment R+2. S’il ne se résout pas à satisfaire sa demande, il allait étaler le tout dans l’espace public. Une manière de le pousser à réagir. Malgré ses menaces, Vieux Cissé qui ne connaît que le travail a refusé de céder à cette forme de pression, via téléphone.

Tapha NDiongue, constatant que sa stratégie va se heurter à un refus catégorique, il s’est tourné vers la femme de Vieux Cissé. Il a développé le même modus operandi pour soutirer de l’argent à la dame.« Tapha m’a appelé au téléphone et m’a dit qu’il est journaliste, et patron de Actu 221, il m’a demandé si c’est moi, El Hadji Moustapha Cissé, je l’ai dit oui, il m’a dit qu’il avait des dossiers sur moi et que j’avais des immeubles, des souterrains d’argent. En plus d’être un prête-nom. Je lui ai dit de publier tout ce qu’il avait sur moi moi. Il a appelé m’a femme pour lui dire qu’elle m’a volé une somme de 80millions. Mon épouse lui a dit que c’est faux. Il a dit à ma femme que si on ne répond pas il va nous vilipender. Il a appelé la directrice générale des Mines pour la menacer.

Suite à ces menaces infructueuses, je suis allé porter plainte auprès de la police et on m’a conseillé de l’enregistrer, ce que j’ai fait. Nous sommes tombés d’accord sur la somme de 25 millions à la place des 100 millions qu’il voulait », a expliqué l’opérateur économique, El Boubacar Cissé dit Vieux Cissé.Le patron de Actu 221 piégéVieux Cissé, las d’être accroché, a fini par s’en ouvrir à la Division des Investigations criminelles. Il a été conseillé de relancer l’escroc afin de disposer de preuves suffisantes pour l’arrêter.

Ne sachant point ce qui l’attend, l’usurpateur de fonction de journaliste, Moustapha NDiongue a été relancé. Une négociation s’en est suivie. Un accord de versement de 25 millions de FCfa a été vite trouvé. L’escroc, pensant avoir sa proie, tombe dans le piège en mordant à l’hameçon. Un rendez-vous a été fixé pour la remise de l’argent. Accompagné des éléments de la Division des Investigations criminelles, Vieux Cissé s’est rendu sur les lieux du rendez-vous dans ses bureaux sise à Ngor almadies ce lundi 17 juillet 2023 vers 10h.

Après la remise des 25 millions de FCfa, les policiers de la Dic sont entrés en action. C’est ainsi que Moustapha NDiongue d’Actu 221 a été conduit à la Division des Investigations criminelles pour les besoins d’une enquête.D’après les dernières informations, d’autres têtes commenceraient à tomber. Cette après-midi du lundi, une femme nommée Khadija qui serait la fille d’un ancien Directeur de la Douane, impliquée dans cette tentative d’arnaque aux allures de chantage a été conduite à la Dic vers 18 heures.

Mais d’autres personnes travaillant au Ministère des Mines et de la Géologie seraient impliquées dans cette affaire dont Moustapha NDiongue reste le cerveau.Plusieurs messages vocaux de la conversation entre Tapha NDiongue et l’opérateur économique ont été transmis. D’après la source, sur ces audios, Moustapha NDiongue dit clairement qu’il n’est pas seul dans le dossier. Raison pour laquelle, il a finalement accepté de prendre les 25 millions de FCFA. Vieux Cissé, un travailleur acharnéL’opérateur économique, El Hadj Boubacar Cissé dit Vieux Cissé est un proche du Ministre Oumar Sarr. Tous les deux hommes habitent au Walo. Mais, ils n’ont aucune accointance sur des affaires.

D’après les témoignages, Vieux Cissé a toujours été un homme dégourdi, un travailleur acharné qui a de tout le temps, compté sur ses épaules pour remplir sa mission d’homme sur terre. Très compatissante, sa mère se rappelle bien ses années d’enfance. Vieux Cissé se donnait de la peine pour accompagner sa maman dans l’accomplissement des tâches domestiques. Depuis lors, il n’a jamais fléchi. Le travail, c’est son crédo.Arrivé à Dakar, Vieux Cissé n’a jamais accepté de baisser les bras. Celui qui est devenu opérateur économique intensifie ses activités et multiplie ses efforts. Avant de voir le bout du tunnel, il a trimé fort. Mais, le maître-chanteur et ses complices risquent d’y laisser des plumes. Puisque, malgré les multiples interventions, Vieux Cissé persiste dans son engagement à faire éclater la vérité.

Affaire à suivre…

Article rédigé par le journal Evidence

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
19 × 23 =